________ Le 16 janvier, un petit Michel Pascal Leduc voit le jour à Montréal au Canada...

Michel à 10 ans !


Dès l'âge de 13 ans, Michel monte sur la scène de nombreux cabarets et salles de spectacle à travers le Canada et les Etats-Unis, et démontre que la passion de la chanson et de la comédie lui coule déjà dans les veines !


Le jeune artiste !


Michel ajoute une nouvelle corde à son arc : la danse ! En effet, alors qu'il n'a que 21 ans, il participe à un spectacle avec le célèbre chorégraphe canadien Eddy Toussaint.

Cette même année, il enregistre son premier album au Canada. Le succès est immédiat ! Pourtant, Michel refuse de se satisfaire de ce résultat : c'est aux Etats-Unis qu'il est déterminé à faire carrière...

Ainsi, il prend la route des U.S.A, enchaîne shows et tournées à travers tout le continent et apprend son art de la scène.


Un homme de scène !


Il revient à Montréal en 1979 rempli de projets et prépare son retour québécois, plus que jamais décidé à laisser sa marque dans le métier.

De 1983 à 1989, Michel fonde deux maisons d'édition, une maison de production de disques et de spectacles, et dirige la carrière de plusieurs artistes canadiens célèbres... Ce sont 4 albums, plus de 20 quarante-cinq tours, et des dizaines de spectacles qu'il produira et réalisera pour ces artistes.



En 1985 sort "C'est de l'Amour", un album entièrement dédié aux femmes et à l'Amour qui connaît un grand succès outre atlantique.


Michel en studio pour "C'est de l'Amour",
avec le célèbre producteur et ingénieur américain : Larry Hirsch


Grâce à la qualité de ses chansons sur l'album et à son charisme sur scène et en studio, plusieurs titres se hissent jusqu'à la plus haute place des palmarès canadiens.

En 1987, il produit un "Spécial Noël" d'une heure pour la télévision de Radio-Canada, avec la FAMILLE DION.



Dès septembre 1989, Michel immigre en France avec son troisième album, "Urgence d'Amour". Dès lors, l'aventure française commence vite : à peine trois mois après son arrivée, Michel décroche le rôle de Zéro Janvier dans l'opéra-rock STARMANIA de Michel Berger et de Luc Plamondon, dans lequel il interprète le célèbre "Blues du Businessman" dans toute l'Europe francophone.



En 1991, Michel obtient le rôle de Jean Valjean à Paris dans "LES MISERABLES", mis en scène au théâtre Mogador par la célèbre "Royal Shakespeare" de Londres. Cette expérience lui permet de mettre en lumière ses talents de comédien.


Michel, méconnaissable en Jean Valjean


De 1993 à 1997, de retour en Zéro Janvier dans une nouvelle mise en scène du décapant Lewis Furey, Michel contribue au Méga-Succès de STARMANIA, succès encore inégalé dans toute l'histoire de la musique francophone.

Michel donne vie au terrible dictateur pendant 2 saisons au théâtre Mogador (en français, mais également en anglais dans "Tycoon"), puis au Palais des Congrès durant 2 ans, et à travers toute la France, l'Europe et le Canada le temps de 4 tournées !

De cette aventure STARMANIA naîtra "Mogador 94", album dans lequel Michel interprète 2 grands succès de la comédie musicale : "Le Blues du Businessman" et "Ego Trip", chanson en duo avec Patsy Gallant.


Michel dans la peau du terrible Zéro !


En avril 1997, il quitte le spectacle pour se consacrer à un nouveau grand défi : réaliser un album majeur en anglais, enregistré dans 8 studios différents, dans 4 pays et sur deux continents, Paris, Montréal, Londres, Toronto et Nashville.

Pour cet album, il s'entoure des plus grands noms de la musique : Serge Pérathoner, Jannick Top, Bruce Gaitsch et Hubert Bougis entre autres...



Pour la tournée 2000, Michel offre à tous ses admirateurs le cadeau de revenir dans Starmania : dès le mois d’octobre, il repart pour une dernière grande tournée à travers le monde francophone qui le mène à travers la France, la Belgique, la Suisse, le Canada, Casablanca, Rabat, l'Île de la Réunion, Beyrouth au Liban, Tahiti, Papeete, et finalement Nouméa en Nouvelle Calédonie pour clore cette tournée en mai 2001…

Depuis 1990, Michel aura interprété le Blues du Businessman plus de mille six-cent soixante quinze fois !



Septembre 2001 : un nouveau grand défi s'offre à Michel ! Celui de reprendre le rôle de Frollo, le prêtre torturé par son Amour pour la belle gitane Esméralda, dans une mise en scène de Gilles Maheu.

Et c'est un pari réussi !

La première publique se déroule le 25 septembre au théâtre Mogador (salle que Michel connaît bien puisque c'est sur cette même scène qu'il a re-créé le rôle de Zéro Janvier en 1993 ainsi que le rôle de Jean Valjean dans les Misérables en 1991). C'est un triomphe !

Sur une musique de Richard Cocciante, et un livret du fidèle Luc Plamondon, Michel interprète un Frollo à la fois glacial et touchant.

Cette nouvelle aventure parisienne le mène jusqu'à la fin décembre et donne naissance à un nouvel album : "Notre-Dame de Paris, MOGADOR LIVE 2001"....



Michel part en tournée avec Notre-Dame de Paris sur les routes de France, avec un point d’orgue en fin d’année : relever un défi de taille en présentant pour la première fois dans l’histoire une comédie musicale en français en Chine !

Défi réussi puisque la critique et le public sont sous le charme.

Michel se produira devant 7,500 spectateurs tous les soirs au Palais du Peuple, là-même où Mao Tsé-tung prononçait tous ces discours, sur la désormais célèbre place Tien an men à Beijing... !



Michel : un Frollo plus vrai que Nature !
Après le succès de Notre-Dame de Paris à Beijing, Michel donne une autre séries de spectacles toujours en Chine, mais cette fois-ci à l’Opéra de Shanghai...

Et là, surprise, Michel tombe amoureux de cette ville et décide de tout plaquer et de mettre un terme à sa carrière en Europe !

Michel s’installe donc à Shanghai en juin 2003, et quelques semaines après son arrivée, il est approché par une auteure de renom, Yujiang, et par le célèbre compositeur et chef d’orchestre Weiya Hao, pour diriger l’Opéra "MULAN", spectacle qui sera produit à Beijing où le succès est immédiat !

Fort de ses expériences accumulées, Michel effectue un nouveau changement de cap. La Chine offrant d’énormes opportunités dans d'innombrables domaines, Michel crée une société à Hong Kong dans le but de promouvoir des spectacles ainsi que quelques grands noms de la mode française à travers toute l’Asie.

Michel dirige et anime donc tout un réseau d’agents en Chine, Corée, Japon, Singapore, Taipei, Vietnam et la Malaisie.

Au cours des 2 années qui suivent, Michel continuera à tisser son réseau d’amis et de fidèles collaborateurs, élargissant même son influence jusqu’au niveau politique !



En ce début d’année, la télévision Chinoise fait appel à Michel pour une émission télé afin de souligner l’événement de l’Expo de 2010 à venir à Shanghai. Michel interprète donc son célèbre Blues du Businessman de Berger/Plamondon, en français, pour plus de 500 millions de téléspectateurs à travers l’Asie.

Décidemment son destin le rejoint : Michel est de nouveau sollicité pour jouer son ténébreux Frollo au "Sejong Art Center" à Séoul en Corée pour 30 représentations, et là, grande surprise, jamais depuis sa création "Notre-Dame de Paris" n’aura connu un tel succès et un tel délire, autant auprès de la presse que du public.

Trois semaines après Séoul, "Notre-Dame de Paris" se rend à Taiwan, rencontre le même engouement et conquit à noueau le public !

Une première ! Michel s’étant fait remarquer lors de l’émission spéciale Expo Shanghai 2010, le gouvernement chinois l'invite à participer aux célébrations télédiffusées du 15ème anniversaire de l’ouverture de la politique du gouvernement chinois et de la ville de Shanghai au reste du monde.

Au cours de cette émission où sont présentes les plus grandes Stars de Chine, Michel est le premier étranger à participer à un tel événement. Michel choisit en l’honneur de Shanghai d’interpréter "Le Temps des Cathédrales".

Depuis, Michel est partout en Chine surnommé "L’enfant de Shanghai".

Michel est aussi l'un des premiers artistes à chanter au nouvel Opéra, le Shanghai Oriental Art Center. Emission qui fut vue par plus de 300 millions de téléspectateurs.

Mais le meilleur de cette année 2005 restait à venir ; effectivement le 3 juillet Michel allait devenir papa d’une jolie petite fille qui s’appelle MULAN, heureux résultat de son union avec Chen Ji Ling.



Cette année 2006 s’annonce encore productive !

En effet, après le succès de "Notre-Dame de Paris" à Séoul en 2005, Michel se retrouve de nouveau au devant de la scène, au Sejong Art Center, pour 48 représentations.

C'est aussi l'occasion pour les producteurs du spectacle d'éditer un nouvel enregistrement "LIVE IN SEOUL 2005".

De fin mars et jusqu’en début avril Michel sera de nouveau sur scène à Taiwan avec NDP pour 15 représentations.

Le meilleur reste à venir… et de nombreux projets sont en cours de réalisation, nous ne manquerons pas de vous tenir informés !